Collection Chanel haute couture printemps-été 2014

Nous sommes au mois de janvier et cela signifie pour moi « collection ». Quand on travaille en atelier on a forcement affaire à celles-ci : haute couture, prêt-à-porter, croisière, etc… Cette semaine a eu lieu la Fashion Week. Pendant 5 jours les différents couturiers présentent leurs nouveaux modèles. Pour en arriver là c’est plusieurs semaines de préparations, beaucoup de petites mains qui travaillent pendant des heures pour cette fameuse semaine de la mode. Pour nous les brodeuses, c’est environ 1 mois et demi de notre vie privée qui est mis entre parenthèses. Nous passons la majorité de notre temps à l’atelier pour exécuter les différents modèles exigés par les clients. Environ 10 heures par jour, du lundi au samedi, voire le dimanche de la dernière semaine. Il y a tellement à faire que le nombre de brodeuses double pour l’occasion. Tout doit être terminé à temps avant les défilés. Cela dépend du nombre de modèles réalisés et du type de broderie.

Robe de mariée Chanel, collection printemps-été 2014 (photo : Vogue.fr)

Robe de mariée Chanel, collection printemps-été 2014 (photo : Vogue.fr)

 

Les préparations des collections se déroulent en plusieurs étapes. Tout d’abord c’est l’étape de l’échantillonnage lorsque le thème ou les documents visuels du clients sont donnés (pour plus de précision sur l’échantillonnage j’ai écris un article à ce sujet). Ensuite vient la sélection du client parmi tous les échantillons proposés. Et pour finir, l’exécution de la broderie choisie. C’est un métier de passion mais difficile : on reste dans la même position toute la journée, le dos et les yeux en prennent un coup. C’est beaucoup de fatigue mais aussi beaucoup d’excitation, de partages, et de rigolades pour évacuer la tension. Il arrive que des modèles ne défilent pas, malgré le temps passé dessus. D’autres reviennent un peu plus tard pour quelques retouches. Dans de très rares cas certaines brodeuses on la chance de pouvoir assister aux défilés et de voir les broderies se mouvoir au rythme des pas du mannequin. A mon sens, c’est lorsque le vêtement est en mouvement que la beauté de la broderie prend toute sa place, amplifiée par les jeux de lumières qui se créent. Durant cette collection, j’ai exclusivement travaillé sur des modèles Chanel (présentés ci-dessous).

Maintenant place au plaisir des yeux :

modele-30-chanel-ete-2014

modele-31-chanel-haute-couture-ete-2014

modele-59-chanel-haute-couture-ete-2014

Modèles Chanel haute couture été 2014 (photos : Style.com)

Ces différents modèles comptabilisent tellement d’heures de travail que je ne saurais vous dire combien de temps de broderie il y a dessus mais c’est gratifiant de voir le travail réalisé et de pouvoir dire : « J’ai brodé sur ces modèles ! ».

Et vous qui me lisez, êtes-vous aussi une petite main, un(e) féru(e) de mode ou simplement un(e) novice qui découvre par curiosité ?

Partager
Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Envie de vous exprimer ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *